Nos souhaits pour le renouveau de la vie politique à Chatenay-Malabry

, popularité : 48%

Avec notre expérience de 13 ans de vie associative et de 7
ans comme conseillers municipaux, voici aujourd’hui notre
souhait principal pour le renouveau de la vie politique à
Châtenay-Malabry : en priorité, donner à chaque habitant une
place dans les choix communaux.

Parce qu’elles ont une importance dans la vie quotidienne de chacun, les décisions
municipales ne peuvent plus être prises dans l’opacité du bureau du maire
ni par une équipe forte de sa seule majorité. La démocratie participative que nous
portons depuis tant d’années, implique des décisions partagées, en particulier
celles concernant les investissements lourds de la ville. Le choix d’un centre de
santé, d’un centre social, d’une école, d’une crèche, d’un théâtre doit être pris
par l’ensemble des habitants, en partage avec les élus du conseil municipal.

Le conseil municipal conserve son rôle de proposition et d’orientation des
décisions. C’est au maire d’animer une équipe, reflet à égalité des composantes
de la majorité, avec un respect de l’opposition. Le rôle du maire est de
rechercher un accord consensuel des différentes sensibilités, pour que le choix
qui en résulte soit au plus près de l’intérêt général. En effet, dans une commune,
les décisions politiques les meilleures sont celles qui servent au mieux les
intérêts de l’ensemble des habitants : des transports utiles et utilisés, des amé-nagements collectifs aidant les mères de famille, servant l’épanouissement
des jeunes, des encouragements au secteur associatif et privé
sollicitant les compétences locales…

Avec un budget annuel de 80 millions d’euros et plus de 700 emplois directs,
la mairie est le premier employeur de la ville : cela indique les moyens financiers
et les possibilités d’agir d’une municipalité comme la nôtre. C’est pourquoi
les qualités de l’équipe municipale sont primordiales : il y faut des
citoyens non coupés de la vie quotidienne, non professionnels de la politique,
c’est à dire qui ne sont pas occupés ailleurs par un autre mandat électoral et
qui limitent à 2 mandats successifs leur participation à la vie politique.

Au bout de 15 années de pouvoir sans partage, il est temps qu’à
Châtenay-Malabry les habitants prennent leur place et se donnent les
moyens d’agir pour leur ville, pour leur vie.

Tant mieux si certaines de nos idées sont partagées aujourd’hui, nous espérons
que d’autres le seront aussi. Quoiqu’il en soit, nous serons toujours là
pour continuer à construire et à partager avec vous la démocratie que nous
souhaitons.

Geneviève Colomer, Jean-Marc Charasz, Murielle Hardy