Octobre 2005 : TRIBUNE CENSUREE Elections législatives : question de carrières politiques ou débat d’idées ?

, par  Webmaster , popularité : 40%

ELECTIONS LEGISLATIVES DE SEPTEMBRE 2005 : UNE ELECTION DE PLUS, UNE ELECTION POUR RIEN ?...

Entre le suppléant Georges Siffredi,qui a siègé à la chambre depuis le début de cette mandature de député, et Patrick Devedjian, qui demande de nouvelles élections afin de retrouver son siège pour moins de 2 ans, quelle différence ? Tous deux sont issus de la même origine politique, ont travaillé ensemble à la mairie d’Antony, sont du même parti sous la bannière de Sarkozy ! Ainsi ce n’est pas pour un débat d’idées, autour d’un projet de société que s’engagent ces élections locales... mais plutôt dans une lutte de personnes, dans une confusion des valeurs...

La citoyenneté est revendiquée à gauche comme à droite, mais hélas, dans le contexte, cela ressemble plus à une mode, à un gadget électoral qu’à un renouveau de la politique...

L’extrême droite s’affirme, entre un royaliste, fier de l’être à l’aube du 21e siècle et une jeune femme souriante portant les aigreurs dangereuses d’un vieillard qui utilise la peur et le rejet de l’autre ... Alors que le seul enjeu de ces élections législatives partielles, c’est la course à la carrière politique, à l’ambition personnelle de Patrick Devedjian.
Espérons que les électeurs profitent de cette occasion pour ébranler sa belle assurance d’une réélection acquise.

Nous, les Citoyens Unis, nous vous proposons de nous rencontrer pour l’anniversaire de nos dix ans, pour faire la fête ensemble car nous avons tous notre idée de ce que devrait être la cité. Habitants, citoyens, associatifs, militants et politiques : la démocratie a besoin de nous tous pour imaginer, débattre, construire ensemble un nouveau projet de ville où chacun prenne sa place.

Théâtre forum et rap, échanges et débats, contes et chansons, nous vous invitons le samedi 8 Octobre dès 14 heures
salle interculturelle (“salle bleue” près du Lycée J. Jaurès)

Geneviève Colomer, Jean-Marc Charasz, Murielle Hardy