Février 2005 : Autre politique, autre mondialisation

, par  Webmaster , popularité : 50%

AUTRE POLITIQUE, AUTRE MONDIALISATION

Oui, à Citoyens Unis, nous « faisons de la politique » et c’est la raison de notre engagement associatif. Nous ne voulons pas déléguer notre rôle de citoyen pendant de longues années (7 ans pour cette mandature de maire), car, quels que soient les élus en place, ils ne peuvent - o u ne veulent- pas mieux connaître que nous, habitants, ce qui est bon pour notre quartier, notre environnement quotidien.

Imaginons ce qui pourrait être mis en place si les « politiciens », pas les bénévoles comme les associatifs mais ceux qui ont une carrière à assurer, acceptaient de partager leur pouvoir au bénéfice de leurs concitoyens : réunions d’habitants avec des techniciens des administrations dès que la nécessité d’un projet se fait sentir, aménagement du centre ancien, de l’avenue de la Division Leclerc, mise en place de transports en commun locaux, de locaux accueil..., participation des citoyens aux décisions lors de conseils municipaux ouverts à la concertation de tous et présents dans tous les quartiers. Hélas la réalité à Châtenay est toute autre : pouvoir concentré dans les mains d’un seul, qui gère en autocrate l’administration municipale et les élus municipaux...

De même, l’intercommunalité des Hauts de Bièvre, au lieu de donner un nouvel élan à notre région, n’est que le
reflet de luttes de pouvoir, certains veulent déjà partir, d’autres regrettent le partage des taxes professionnelles, personne ne défend l’intérêt général... au point que le dernier Conseil Communautaire
n’a duré qu’une trentaine de minutes...
Ces « politiciens » là ne sont plus les représentants des citoyens et les opinions publiques agissent mainte nant « autrement » que leurs gouvernements : contre la guerre en Irak face aux gouvernements européens bellicistes et en premières et généreuses donatrices, lors du drame asiatique.

Face à ces tourmentes d’horreur et de désolation, un tout petit espoir apparaît...

Jumelage avec le Sud ? Vous avez sans-doute remarqué que Châtenay n’est jumelé qu’avec des villes « riches » du Nord de l’Europe. Nous avions proposé des jumelages plus solidaires avec les pays du Sud, comme l’Afrique. Après la tragédie de l’Asie du Sud, où le problème de l’aide à long terme se pose de façon cruciale, nous renouvelons notre souhait d’un jumelage avec une ville de ces régions sinistrées.
Geneviève Colomer, Jean-Marc Charasz, Murielle Hardy